Pim's géant

Publié le 12 Novembre 2017

C'est en regardant l'émission le meilleur patissier que j'ai eu envie de réaliser cette recette

Nous avons essayer la version géante

un biscuit moelleux, une couche de chocolat bien craquante, tout ce qu'il faut pour se régaler

Nous nous sommes inspirés

de la recette du blog ; cooking julia

Ingrédients :
Génoise

60 g de sucre

3 œufs, jaunes et blancs séparés

1 c. à c. de sucre vanillé

30 g de maïzena

15 g de farine

1 c. à c. de levure chimique

10 + 5 g d'huile

Garniture

250 g de marmelade d'oranges

1 c. à c. rase d'agar-agar (facultatif)

100 g de chocolat noir

50 g de beurre

Préparation
Préchauffer le four à 190°.


La génoise : Dans un saladier, mettre le sucre, les 3 jaunes, le sucre vanillé et 10 grammes d'eau bouillante.

. Ajouter maïzena, farine et levure.

Juste avant la fin, verser 10 grammes d'huile en filet

Pendant ce temps, battre les blancs en neige.

Les incorporer délicatement au mélange précédent.

Huiler un grand moule à tarte, verser l'appareil à génoise et enfourner le moule pour 10-12 minutes.( 20 minutes pour moi )

Démouler la génoise sur une grille et la laisser tiédir quelques minutes.
La garniture : Dans une casserole,  verser la marmelade d'oranges.

Faites chauffer.

 Ajouter l'agar-agar dans la confiture bouillante et prolonger la cuisson de 1 minute.

Laisser tiédir quelques instants, puis répartir la confiture sur la génoise.

Laisser refroidir complètement. La confiture doit figer.
Dans un récipient, casser le chocolat en morceaux.

Couper le beurre en fines lamelles, l'ajouter dans le récipient avec 2 cuillerées à soupe d'eau. Faire fondre au micro-ondes 1 minute à 1 minute 30.

Lisser le chocolat et le répartir à la spatule sur la confiture d'orange.

Placer le Pim's au réfrigérateur pour que le chocolat durcisse. Prévoir de le sortir 30 minutes avant la dégustation.
 

 
 
 
 
 
 
 

 

Pim's géant
Pim's géant

Rédigé par lapopotteduclocher

Publié dans #dessert

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article